vendredi 2 avril 2010

Police des métros

Hostie, c'est des fascistes. C'est devenu plus grave de sauter le métro que de mettre des vies en danger en faisant des excès de vitesse ou que de polluer l'atmosphère en laissant son moteur de char rouler inutilement.

Ils ont même confisqué ma carte privilège, ces porcs. Eux pis leur maudit "Mouvement Collectif", qui n'est qu'un artifice marketing pour nous faire avaler plus de mesures disciplinaires et des hausses de tarifs. Maudits stalinistes en herbe de l'hôtel-de-Ville, doublés de chiens de bassecour en powertrip continu mais rélégués à la patrouille de souterrains.

Je rêve la nuit de casser leurs sales tourniquets.

4 commentaires:

  1. Je connais trop de monde qui ont dû payer une amende pour rien. Juste trop de monde.

    RépondreSupprimer
  2. Vaut peut-être mieux rire de leur gueule que d'avoir envie de les détruire physiquement, pas la peine de gaspiller des forces pour des esprits qui ne comprendront jamais rien.

    RépondreSupprimer
  3. C'est honteux la situation de la surveillance policière des usagers du transport en commun à Montréal, d'autant plus qu'il s'agit d,un service essentiel à Montréal mais que voulez-vous, monopole soviétisé oblige...

    @Anonyme

    C'est à se demander si ce ne serait pas un acte de légitime défense dans ce cas précis. Y en a marre!

    RépondreSupprimer