mardi 15 mars 2011

Marche de la COBP

On sait déjà ce que les médias vont dire, une heure avant le début de la manif (métro Place-des-Arts).

1.On pourrait en dire autant de tous les matchs de hockey, de toutes les élections, de chaque jour de notre maudite vie plate et absurde:

"À chaque année c'est la même chose. Les jeunes provoquent la police et la police répond aux provocations. On est habitués."

2.Celle-là, on l'entend même quand il n'y a eu aucune casse, mais seulement des arrestations arbitraires:

"Les manifestants sont corrects, mais il y a toujours une petite gang qui s'infiltre pour mettre le bordel."

3.Coupables de haute-trahison:

"Pourquoi ils ont brisé la vitre de ce commerce-là? C'était une chaîne québécoise!"

4.Jeunes bourgeois:

"Les manifestants sont des jeunes aux I-Pod et aux téléphones cellulaires. Des bébés gâtés."

5.Et le sempiternel:

"LA POPULATION EST PRISE EN OTAGE."

***

Désolé, je pourrai pas être présent. Vous pourrez me faire un résumé de la soirée?

Édition:
1/5: "la 15e Manifestation contre la brutalité policière qui s'est déroulée à Montréal, mardi, ne s'est pas démarquée des précédentes."
"L'habituel jeu du chat et de la souris [...]"

39 commentaires:

  1. C'est quoi l'histoire de la passante blessée par une bouteille? C'était un bouclier humain ou vous savez pas viser?

    RépondreSupprimer
  2. Boaf, les accidents ça arrive. On est quand même pas dans un jeu vidéo avec des barres de vie et un visou parfait !

    RépondreSupprimer
  3. Je sais bien que c'est un accident. Mais je suis pas certain que la femme qui a reçu la bouteille en pleine gueule a dit "boaf".

    Quand tu lances des objets contondants dans le dessein de faire bobo, il faut que tu prennes tes responsabilités et que tu apprennes à tirer comme du monde.

    Bon, je dis ça et j'étais même pas là. Mais si quelqu'un peut expliquer en quoi il y a des circonstances atténuantes, j'aimerais bien entendre ça.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. What the fuck est aussi ma réaction.

    Sinon je n'étais pas à la manif et c'est difficile pour moi de commenter. Si c'est vrai qu'on doit viser correctement si on veut lancer des trucs, faut aussi pas jouer au badaud et se mettre n'importe où quand passe une manif de ce genre. Si tu vois que ça brasse à quelque part, fait un détour!

    RépondreSupprimer
  7. wtf comme le reste de vous (serieux gang le lavage de linge sale devant public pas autorisé je ne crois pas que ce soit l idee du siecle...)...

    au dela de ca...j etais la et ... euh comment dire... je crache du feu

    c etait n importe quoi!!!

    Et c etait une souriciere... ok c etait ecrit dans le ciel mais je crache du feu pareil...

    488$ pour avoir '' occupé la chaussée, l'accotement, une partie de l'emprise ou les abords d'un chemin public au cours d'une action concertée destinée à entraver la circulation des véhicules routiers .'' N'importe quoi!!!

    je vais faire un compte rendu de mon cote quand j aurais le temps

    RépondreSupprimer
  8. Aïe, je suis vraiment désolé pour toi, Pwel! J'ai de la misère à le croire, mais en même temps je m'y attendais tellement... Et dire que j'étais rassuré de savoir, vers 20h00 dans un article mensonger de Radio-Canada, qu'il n'y avait eu que 12 arrestations... Je me suis dit que les flics avaient dû simplement disperser la foule, mais c'est plutôt le contraire.

    Je suis pas tellement en furie pour la dame, en fait, je suis amer pour l'échec de la manifestation, sachant que ça met plein de gens cool dans la marde et que la population va quand même applaudir...

    En passant, je m'apprête à effacer les messages anonymes, pas par censure, mais juste parce que je ne comprends pas du tout ce qui se passe et que ça a l'air personnel.

    RépondreSupprimer
  9. Malheureusement, certains casseurs donnent des munitions à la police qui pourra brutaliser en toute impunité avec l'aval de la populace lors de manifs réellement pacifiques comme samedi dernier...

    Cette stratégie est contre-productive!

    RépondreSupprimer
  10. Je suggère à l'Âne Onyme de venir m'écoeurer dans mon blogue, juste pour que je me marre!

    RépondreSupprimer
  11. Il faut être plus efficaces, ça c'est évident.

    Pour le/la/les Anonyme(s), ce n'étaient pas des propos offensants envers moi ni rien. C'était un extrait de querelle intestine qui ne concerne pas ce blogue. J'ai mis les interventions en suspens en attendant d'avoir des explications supplémentaires justifiant l'intérêt de mettre ça là. Si jamais il s'agit de messages privés copiés-collés, je les retire définitivement. Si c'est juste du monde qui vient s'obstiner sur ce blogue, j'ai pas de problèmes avec ça, mais dans ce contexte, WTF pour moi aussi.

    RépondreSupprimer
  12. C'était bien comme manif, non ? 488$, ça valait la peine de se faire péter la gueule !
    Je t'ai vu de loin au début de la marche Pwel, ils t'ont chopée toi aussi ?
    J'ai vu la bouteille tomber sur la demoiselle en question. Je pensais que c'était un flic infiltré qui l'avait lancée pour provoquer la foule. Si c'est pas le cas, faut sincèrement que les anar-e-s apprennent à tirer correctement !
    Je prends le temps de noter qu'une fois dans le bus, les flics s'amusent bien à nous voir nous pisser dessus sans nous laisser aller aux chiottes. J'en ai vu deux dans mon bus, et il paraît que dans un autre, il y a quelqu'un qui a laissé aller ses sphincters...
    Et moi qui croyait que le bétail, c'était les flics !

    RépondreSupprimer
  13. Ils nous traitent comme du bétail parce qu'ils en sont­.

    Je suis vraiment choqué d'apprendre que tu t'es aussi fait prendre, Steffen. On se reparle de ça, je veux vraiment que tu me racontes.

    RépondreSupprimer
  14. steffen je suis vraiment desolee pour toi :( je suis tellement en criss depuis hier sti que c est dla marde... j ai ete pris au debut mais moitie par chance moitie par manque de talent entre eux j ai fait partie d une tite poche qu ils ont laissé partir
    je suis vraiment en criss de ce qu il ont fait subir au monde qu ils ont décidé de garder...j ai tellement de colere c est debile...

    RépondreSupprimer
  15. http://www.youtube.com/watch?v=cPPBWqi4wJY

    RépondreSupprimer
  16. i dit: En passant, je m'apprête à effacer les messages anonymes, pas par censure, mais juste parce que je ne comprends pas du tout ce qui se passe et que ça a l'air personnel.
    ben oui !
    Sa va v'nir, pis sa va vnir, la Zinsurrection ... découragez-vous pas ... ! Fa que le power dans le COBP, pas de problemme ! Qui qui a les codes informatiques, les clés, les patentes, les plogues de journalisses... le power quoi ... on s'en crisse, vue que la Zinsurrection s'en va reviendre ! Décâlissez-moi ça qui qui est pas d'accord ! C'est pas de l'asti d'sensurre ça, cest komme sa k'sa marche dans le "comité" ! Ben oui coudon ... la démaucracie, l'autonommie et toute sa ! Va manger ta marde dans rue, asti d'crotté, t,es pas à note hauteur !

    Krisse, révéillez vous !

    RépondreSupprimer
  17. Pourquoi qu'on ma barré ?
    sa c,est anonime:

    "Salut tlm
    Je HÉSITE a me présenter chez quelqun que m'est devenu hostile.
    À moins que quelqunE me rassure du contraire j'aimerai que la réunion se fasse ailleurs. "

    Ben tanné !

    RépondreSupprimer
  18. Anonyme: Peux-tu t'expliquer dans des termes plus clairs et respectueux si tu as des critiques à formuler envers le COBP ou une autre chose? Parce que là, non seulement on comprend fucking rien, mais en plus c'est gênant parce que c'est visiblement du stock privé.

    C'est pas vrai que ce blogue va être instrumentalisé pour servir à entretenir des querelles intestines d'une organisation quelconque, quelle qu'elle soit.

    Je ne suis pas dans le COBP, en passant, et je ne suis pas du tout familier avec les membres du comité.

    RépondreSupprimer
  19. Dernière chose: quasiment personne ne suit ce blogue. En moyenne 13 par jour au cours du dernier mois (avec un taux rebond assez élevé).

    Pourquoi tu postes pas tes commentaires sur le site web de Rue Frontenac?

    RépondreSupprimer
  20. -c'est visiblement du stock privé-

    Eille tu veux tu rire de moé ! On sé faite voler notre riot par des enfant d'boss quétudient pour devenir des hosti d'boss pi tu mdit que ces privé ! Allume !
    Class war c'est contre ls boss et toute leur gang oubedon cest du cirque ? Yon jamais dormis dans rue, jamais vue une shop autre par qu'à TV pis ça cest privé............ Qui c'est le Ti-coune qui va croire sa ? Passe pour les quier les travesties pis toute, mais c'é qui qui nous bosse et nous vole not riot ? Exploited, c,est quoi sa ? un sqat cé qoi pour toé ?

    Jai ben d'aute choses à dire à vos popove les les aut !

    Annonim (trou du cul de lest..)

    RépondreSupprimer
  21. Bon, voilà, c'est déjà plus clair. Merci.

    En quoi le COBP a empêché l'émeute? Apparemment, le comité l'aurait découragée, mais directement empêchée, je vois pas comment c'est possible. Aurait-il demandé à la police d'intervenir?

    À ma connaissance, le COBP n'a pas les capacités pour organiser une action radicale d'envergure. C'est un comité de recherche, de représentation et de défense légale, en majeure partie, non?

    En revanche, je comprends tout à fait le malaise que ça peut causer, l'importance que se donne le comité-organisateur.

    ***

    De ce que j'en comprends, de toute façon, la manif était morte dans l'œuf. Quel est l'objectif, dans ces conditions?

    Un-e participant-e m'a affirmé aujourd'hui que la composition de la manif était différente de ce qu'on voit habituellement. Il y aurait eu moins de jeunes de la rue, moins de marginaux/ales. J'imagine que les fouilles systématiques et la présence des flics à tous les coins de rue expliquent ce fait. J'ai toujours considéré que cette manif était l'évènement principal permettant l'expression de la colère des marges, mais ce genre de tri en sonne le glas selon moi. Il faut trouver autre chose.

    RépondreSupprimer
  22. Mais t'es complètement arriéré, Anonyme. T'as véritablement rien saisi à la notion de "lutte des classes" (class war).

    Et s'il te plaît, lorsque tu écris, évite d'être dans un état instable : c'est presque illisible ton commentaire (si c'en est réellement un).

    RépondreSupprimer
  23. @ David Gendron

    Ces moé - la populace - l'Âne Onyme !
    Ben ben drôle ! En a tu d'aut comme sa ?
    Le respet cé bon seulement pour les enfants d'boss ?

    en passant dans ton blog tou l'monde est des - attardés mentaux - ? pis - le pauvre fils de BS - ta ben lair de conaitre sa ?

    Anonim - Ane onime !

    RépondreSupprimer
  24. @ agitateur

    - t'es complètement arriéré -
    - T'as véritablement rien saisi à la notion de "lutte des classes" (class war). -
    - évite d'être dans un état instable -
    - c'est presque illisible ton commentaire -

    Ben voila, cé sa la luttes des classes ! mai tes de quelle coté de la baricade toé ? je commence a comprendre à la quelle (class) tu apartient, pour qui tu t-agite ! respet man, tu sait tu quesse sa veut dire ?

    je suis ilisible, ma classe aussi

    Annonime

    RépondreSupprimer
  25. Ok, je devrais fermer ma gueule, mais c'est plus ou moins un classique.

    RépondreSupprimer
  26. @ Mouton Marron

    Merci lexplication est correct, le respet avec, meme si tu fait partie d'une certaine gang (éduqé).
    Toi tu peux compremdre pourqoi ils ont mi mon père avec les fou, aprés 40 an de shop, et pourqoi je sui - ariéré - mais pas tete enflée !

    Anonim

    RépondreSupprimer
  27. Tu dis sans doute que je suis éduqué parce que j'ai une belle écriture ou quelque chose dans le genre, mais bien franchement ma tête est crissement vide quand même.

    RépondreSupprimer
  28. woua!

    agitateur t as vraiment tappé sur quelqu un a cause de la "lisibilité de son écriture"?!

    d habitude je me serais retenue mais la je vais le dire:

    cheap shot cher... tres cheap meme... et oui je suis d accord que ca sonnait elitiste...

    RépondreSupprimer
  29. @Âne Onyme

    "pis - le pauvre fils de BS - ta ben lair de conaitre sa ?"

    C'est Reblochon qui a écrit ça, pas moi. De toute façon, les BS se font assez dénigrer comme ça par la drouate étatiste sans que vous en rajoutiez encore plus!

    "Ces moé - la populace - l'Âne Onyme !
    Ben ben drôle ! En a tu d'aut comme sa ?
    Le respet cé bon seulement pour les enfants d'boss ?"

    C'est mal me connaître! Quand je parle de "populace", je ne parle certainement pas de vous! Je parle de ceux qui mouillent leur caleçons sales en fantasmant sur les uniformes policiers.

    "en passant dans ton blog tou l'monde est des - attardés mentaux - ?"

    J'ai dit que le débat sur les frais de scolarité universitaires est un débat d'attardés mentaux parce que presque personne ne propose d'autres alternatives que le maintien du monopole d'État dans les universités, avec la bourreaucrassie qui y prend de plus en plus de place.

    Désole d'insulter les ânes!

    RépondreSupprimer
  30. @ David Gendron

    Té qui toé pour me traité d'Ane ? Un jo-conaissant ? un futur boss ? un futur petit foreman pour botter le cul du monde qui rushe pas assé ?

    @ Bakouchaïev

    Arrete de scorer dans tes but ! Watch ben les Kostitsines, Plekanec, Ovechkine, Markov, sa cest du monde d'icitte qui score !

    Anonim - class contre class, la haine de tous les boss !

    RépondreSupprimer
  31. @Pwel

    Non. Pas à cause de son écriture, mais bien à cause de sa conception complètement déconnectée de ce qu'on nomme la lutte des classes (class war comme il le dit). Sauf que je lui laisse une chance de se reprendre et de s'expliquer, mais que ce sera impossible s'il continue à s'exprimer de cette piètre façon.

    C'est ce que je voulais dire. Désolé si c'était pas clair.

    RépondreSupprimer
  32. @ agitateur

    - conception complètement déconnectée de ce qu'on nomme la lutte des classes -
    - je lui laisse une chance de se reprendre et de s'expliquer, mais que ce sera impossible s'il continue à s'exprimer de cette piètre façon -

    Té qui pour me parlé d'mème, d'ousque tu sort ? Mêm les beus y mparlent pas comme sa (décrisse le croté !) ! T,a lair ben ben important, ben connaisant ! Ces tu à lécole que tu fait ta lutte des classe ? Moi cest dans rue !

    Ok tu parle comme des livres ! Moi cest pas dmème ! écoute sa au moin :

    Total Chaos - Riot City
    http://www.youtube.com/watch?v=rT-dziK9atU

    "Riot City"
    riot breaks out every day
    from racism to people's gain
    bloody riot to fiery hells
    riot's a fact that never fails
    riot city - Montreal
    riot city - L.A.
    riot city - u.s.a.
    riot city - U.K.
    riot city - africa

    let's riot let's riot let's riot today
    against the police or c.i.a.
    stand up and don't be quiet
    it's a total fucking riot
    riot city - Montreal
    riot city - china
    riot city - russia
    riot city - israel
    riot city - germany

    si tu compren pas, écoute sa ... mais c,est pas ta gang, pas ta classe ... :

    Nancy Beaudoin - Aut'chose
    http://www.youtube.com/watch?v=hW-8YUpnZ74

    Nancy, Nancy Beaudoin
    Chérie, veux-tu êt'ma
    Barbie en vie, veux-tu êt'ma
    Ruby Tuesday, ma blonde steadée

    Fille de nuit, lune de miel
    Fille de vie, parc d'amusement
    Mon char d'assaut, mon film de guerre
    Mon overdose d'amour, ma fin du monde

    Nancy, Nancy Beaudoin
    Chérie, veux-tu êt'ma
    Barbie en vie, veux-tu êt'ma
    Maggie McGill, ma blonde steadée

    Chat sauvage, fille en chaleur
    Mon char de peau, mon sentier de guerre
    Mon overdose de vie, ma fin du monde
    T'es ma sortie d'urgence

    Je l'aime ma blonde
    A paraît ben
    R'garde là aller !


    Cest tu assé déconecté à ton gout ?

    Anonim - workinf rioting class !

    RépondreSupprimer
  33. En lisant ceci, je n'ai rien appris. Je sais pas qui est l'ennemi, qui ne l'est pas. Je ne sais pas qui fait partie de quelle classe. Je ne sais pas c'est quelle est cette lutte. Je ne sais pas pourquoi il y a une lutte.

    En fait, tout ce que j'ai compris en lisant ce que tu m'as donné ci-haut, c'est qu'il faut se révolter. Pourquoi ? Comment ? Contre qui ?

    Ça, eh bien... je sais pas.

    RépondreSupprimer
  34. Je ne croyais jamais voir un jour un extrait d'Aut'Chose ici! Je n'ai rien contre l'idée, mais je suis contre son auteur, un idiot qui est un fédérâleux étatiste parce que, selon lui, les séparatistes maintiennent les gens dans l'ignorance. CÂLISSE!

    "Un jo-conaissant ? un futur boss ? un futur petit foreman pour botter le cul du monde qui rushe pas assé ?"

    Continuez à roter comme ça et vous aurez plus de chance de devenir boss que moi. Bien au contraire, le capitalo-étatisme se délecte d'idiots utiles comme vous. MOI DEVENIR BOSS, JAMAIS CÂLISSE! C'est mal me connaître! Je suis tellement contre les boss et les hiérarchies de pouvoir que je ne veux même pas faire partie d'une association anarchiste!



    Au fait, ce sont les instruits sans emploi qui sont à l'origine des dernières révoltes en Grèce et dans le monde arabe. Alors, cessez de cracher contre ceux qui essaient de révolutionner (c'est drôle, mais sur ce point vous pensez de la même façon que les hosties de drouatistes étatistes qui prônent l'augmentation des frais de scolarité justement dans le but de réprimer ceux que vous méprisez tant!) les choses par d'autres moyens que la violence, le vandalisme et les discours rétrogrades d'attardés mentaux, sale con!

    "Arrete de scorer dans tes but ! Watch ben les Kostitsines, Plekanec, Ovechkine, Markov, sa cest du monde d'icitte qui score !"

    Maudit niaiseux! Au lieu d'insulter les autres comme vous le faites, venez dans mon blogue, juste pour que je puisse rire encore plus de vous, tata!

    RépondreSupprimer
  35. "Un jo-conaissant ?"

    Disons que dans ce sujet, je m'y connais beaucoup. Et surtout, je réplique aux autres Jos-connaissants socio-politiques et aux fétichistes du crétinisme comme vous! Dans mon blogue, je m'exprime rarement au sujet de chose que je ne connais pas, comme les sacoches, le maquillage, la mode, comment être idiot au point d'impressionner son boss, l'étiquette, des choses comme ça...

    RépondreSupprimer
  36. Vous êtes le même genre de racaille crottée qui bat les "sales tronches" ou les "crisses de bollés" à l'école quand ils sont jeunes, et qui continuent à roter contre eux quand ils vieillissent! C'est certainement pas avec des classistes dégobillant leur sale merde comme vous qu'on va mener une lutte pertinente des classes, tabarnac!

    RépondreSupprimer
  37. @ agitateur

    Si jcomprend ben, toé tu connait toute ! pis moé rien ! Sa change pas de cquon ma dit à l'école: ignarant, incapabe !
    Sa speut tu que ton drapau noir tu l'a coupé dans la robbe d'un curé ?

    @ David Gendron

    Aut'Chose y parle du vraie monde, pas des bollées sa te dérange tu ?

    - idiots utiles - vous pensez de la même façon que les hosties de drouatistes étatistes - la violence, le vandalisme et les discours rétrogrades d'attardés mentaux, sale con - Maudit niaiseux - fétichistes du crétinisme comme vous - racaille crottée - classistes dégobillant leur sale merde -
    Cé ben du mépri ! Cé qoi sa si cest pas un discour de beux ? Sa me change pas pantoute de se que jai entendu sur moé depui toujour !
    Cest pas parcquon est pauvre et pas éduqué quon est niaiseu ! On a pas appri la vie dans des livres, mai on es pas des estis de -racaille crottée- !


    Ya quand méme du monde qui a pas le mépri pour moé pis mon cartier :
    Jeunesse Apatride : Dure Réalité
    http://www.youtube.com/watch?v=J6t__x90H8M

    Tu regarde à gauche
    Le fleuve est polué
    Tu regarde à droite
    C'est une usine désaffectée
    Tu regarde ce qu'on a fait
    À ton petit quartier
    Et tout cela
    Au profit d'une minorité
    La fumée qui sort
    De cette cheminé
    Elle asombrit ta vie
    Elle asombrit ton quartier
    Mais il y a toujours cette flamme
    Qui brûle au fond de toi
    Cet espoir, ce rêve
    Qu'un jour ça va changer

    Cette dure réalité
    C'est la vie de ton quartier
    Celui où tu vit
    Celui que tu chérit

    Tu regarde autour de toi,
    Le poid pèse sur ton quartier
    Envahi par la morosité
    Le chomage et la pauvreté
    Les loyers n'arrêtent pas d'augmenter
    Le coùt de la vie ne cesse de s'élever
    Et ton cerveau ne cesse de crier
    PAIN ET LIBERTÉ!!!
    Mais dans ce systeme
    Tu reste exploité
    Exploité par une minorité
    Qui n'cesse de s'engraisser
    Payé l'salaire minimum
    Le salair de la pauvreté
    T'aurais juste envie de vivre
    Et non à chaque jours survivre.

    Cette dure réalité
    C'est la vie de ton quartier
    Celui où tu vit
    Celui que tu chérit

    Pas d'nazi dans mon quartier
    Pas d'quartier pour les nazi
    C'est une guerre de classe
    Et pas une guerre de race

    Pas d'bourgeois dans mon quartier
    Pas d'quartier pour les bourgeois
    C'est une guerre de classe
    Et pas une guerre de race.

    Annonim

    RépondreSupprimer
  38. Avec cette dernière chanson, on va commencer à s'entendre!

    Aut'Chose fait dans l'humour avec les pensées machistes d'un homme prolétaire. C'est amusant, mais où est le lien avec la guerre des classes.

    Je ne suis pas un élitiste, je ne crois pas que les intellectuels méritent des privilèges, mais j'ai beaucoup de misère avec la démonisation des instruits et avec la vénération du crétinisme!

    RépondreSupprimer